Lien avec le site: wwww.chronologievictorhugo.com

GAILLARD
GAILLARD

le mercredi, 21 novembre 2012 à 08:55

Comment parler de Victor Hugo ?
Beaucoup l’ont déjà fait très correctement à travers des écrits historiques ou biographiques. Des essais ou études diverses sont parus sur son œuvre, sa poésie, son théâtre. Ses positions politiques ont alimenté bien des débats. Ses tumultes amoureux sont copieusement racontés ou caricaturés ; ce qui excite bien des appétits. Sans oublier ses approches avec le spiritisme et ses visions qui pourraient le classer parmi les esprits occultes.
Il semble que tout ait été dit sur lui ou presque !
Heureusement que : Non ! Victor Hugo a laissé un océan d’informations et de traces que les chercheurs, tels que ceux du « Groupe Hugo » et les hugoliens de grandes réputations comme ceux qui forment la Société des Amis de Victor Hugo continuent à décortiquer sans relâche le sujet.
Oh ! Merci Monsieur Hugo vous nous avez laissé une source intarissable où nous nous délectons avec joie.
L'approche de ce site est d’un tout autre genre. À la réflexion : Qui mieux que les acteurs peuvent se raconter ? Qui mieux que les lecteurs peuvent imaginer ? Laissons ces deux composantes agir.
Ce rassemblement de correspondances et notes mises en ordre chronologique, tracent d’elles-mêmes le parcours de Victor Hugo.
Faites-vous ‘VOTRE’ Victor Hugo à vous. Parcourez les périodes de sa vie qui vous intéressent, lisez cette chronologie comme un feuilleton.
Dans cette époque de voyeurisme, pénétrons ce reality-show. Suivons Victor Hugo dans son intimité, ses joies, ses coups de gueule et ses peines. Essayons de percevoir ce que fut sa vie, pour mieux comprendre ce Géant.
Où a-t-il puisé tant d’inspiration ?
Avec cette visite qui vous est proposée, vivons ensemble Victor Hugo !
http://www.chronologievictorhugo.com
Camille
Camille

le dimanche, 25 novembre 2012 à 18:31

Bonsoir,
Merci de votre contribution. Le site, chronologie de Victor Hugo sera bientot apparent dans ce salon à la rubrique "Ailleurs".
Il semble, à le lire, que la richesse de son oeuvre lui soit venue de ses tristesses, de ses colères, de ses deuils. Il aura aimé et vu ses amantes mourir, il aura vu naitre et mourir ses enfants, il aura du s'exiler pour éviter la mort, pour finalement mourir lui même en héros national. Mais ses combats ne sont pas vains. Son style est un exemple, l'Europe se crée et la peine de mort s'abolit. Il n'y a guère que les petits Napoléon qui peinent à disparaître.

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

×